Conférence de presse à l'Elysette du 29 octobre 2015 - Titres-services / Services d'aides aux familles

Ce jeudi 29 octobre 2015 à midi, lors d'une conférence de presse prévue à l'Elysette, M. PREVOT, Vice-Président du Gouvernement wallon et Ministre de l'Action sociale et de la Santé, et E. TILLIEUX, Ministre de l'Emploi et de la Formation, ont approuvé le projet de reconversion "Titres-services / Services d'aides aux familles".

A cette occasion étaient présents plusieurs partenaires sociaux, dont Mme Marie-Claire SEPULCHRE, Secrétaire générale de la Fédération Wallonne de Services d'Aide à Domicile (FEDOM) et M. Didier DUBOIS, en sa qualité de Président de la FEDOM. Une problématique qui touchait d'autant plus près, Monsieur Didier DUBOIS, au vu de son rôle de Directeur général du Service Provincial d'Aide Familiale, une organisation spécialisée dans l'aide à domicile directement concernée par la problématique, puisque composée d'environ 140 aides ménagères Titres-services…

Cet accord qui prendra cours dès ce 1er janvier 2016, est le fruit d'une concertation de plus d'un an entre les ministères Tillieux/Prévot et les partenaires sociaux. Concrètement, il consiste à permettre à 1000 aides ménagères Titres-services (646 ETP) pour lesquelles l'emploi était jusqu'ici menacé, de devenir aides ménagères Sociales ou de suivre une formation d'aides familiales et de répondre de ce fait, à un besoin croissant d'accompagnement des personnes âgées et dépendantes.

L'objectif de ce projet est donc double. D'une part, il va permettre un soutien et une meilleure prise en charge des aînés et des personnes dépendantes. D'autre part, il va offrir la possibilité à de nombreuses aides ménagères Titres-services, de garantir leur emploi grâce à une réorientation professionnelle. "C'est un accord inédit qui va permettre à 1000 personnes dont aujourd'hui l'emploi est menacé d'évoluer vers les fonctions d'aides ménagères sociales ou d'aides familiales(…) et d'accroître la capacité de soutien et de prise en charge des personnes qui sont en perte d'autonomie" a précisé le Ministre Prévot lors de cette rencontre. Il s'agit donc là d'un pas primordial pour faire face à l'allongement de la vie. Cette réorientation se fera sur base volontaire.

Un budget de 15 millions d'euros y sera alloué sachant que des aides à l'emploi et des subventions sont indispensables pour renforcer l'aide de services.

Cette nouvelle constitue un rayon de soleil dans un horizon Titres-services qui connaît une situation nuageuse depuis plusieurs années, au sein des SAFA (Services d'Aide aux Familles et aux Aînés). Et pour cause, une augmentation du coût des Titres-services (6,20 € en 2004 → 9 € en 2015) ainsi qu'une réduction de la déduction fiscale (de 30% à 10% en 2015) a favorisé une perte d'attractivité du secteur entraînant inévitablement, une réduction des demandes de prestations Titres-services par les particuliers.

Par conséquent, cet accord en attente du développement de l'Assurance autonomie dès 2017, va permettre aux services professionnels d'aide à domicile, de mieux rencontrer la demande en croissance constante, au vu du vieillissement de la population…